Focus sur... Les romans épistolaires


Au cours de ces deux dernières années, j'ai pu lire plusieurs romans épistolaires qu'il me semblait intéressant de vous présenter. J'ai établi une liste de six ouvrages, répartie en différentes catégories.

1. Le roman épistolaire de base :

Pour moi 84, Charing Cross Road est LE roman épistolaire par excellence. Si vous n'avez jamais entendu parler de cet ouvrage, je vous invite à lire mon avis ici. Cette correspondance m'a notamment plu pour son côté très naturel, authentique. On y découvre des personnages originaux avec des caractères bien trempés mais qui n'en sont pas moins très attachants.

2. Les correspondances multiples :

S'il y a bien un roman épistolaire qui m'a fait beaucoup de bien, c'est bien Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows. L’histoire, composée essentiellement de lettres, retrace la correspondance de Juliet, jeune auteure anglaise à la recherche d’un nouveau sujet pour son prochain livre, et d’un club de lecture originaire d’une petite île anglo-saxonne. Ce cercle littéraire a vu le jour au début de la guerre pour survivre à l’Occupation allemande, permettant ainsi aux membres de se retrouver un soir par semaine sans avoir à craindre le couvre-feu établi par les allemands. Ce sont ces mêmes membres, plus excentriques les uns que les autres, qui vont apporter à Juliet non seulement l’inspiration pour son livre, mais surtout une toute autre vision du monde et de la littérature.

3. La correspondance par mails :

J'ai choisi pour cette catégorie de vous présenter Quand souffle le vent du nord de Daniel Glattauer. Emmi et Leo ne se connaissent pas, ne se sont jamais rencontrés, et pourtant, suite à une erreur d'adresse, ils vont complétement devenir accros à leurs mails. On a envie qu'ils se rencontrent autant qu'on a envie que tout cela ne reste que virtuel. Bercée de bons sentiments et de beaucoup d'humour, cette histoire d'amour des temps modernes rappellera peut-être à certains des choses qu'ils ont eux-même vécus.

4. La lettre unique :

Les romans épistolaires ne sont pas forcément synonyme d'échange. En voici un exemple avec Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig. En rentrant d'un voyage, un célèbre écrivain viennois reçoit une lettre d'une inconnue. La jeune femme en question est une ancienne résidente de son immeuble qui, depuis son plus jeune âge, est amoureuse de lui. Elle lui livre alors toutes ses joies et ses peines, toutes ses tentatives pour attirer son attention, en vain. J'ai vraiment été touchée par l'histoire et les sentiments de cette femme que Stefan Zweig dépeint avec tant de justesse. Une jolie petite lecture agréable à lire entre deux gros romans !

5. Les amoureux de la littérature :

Je vous présente pour cette catégorie Un homme à distance de Katherine Pancol. Autant vous le dire tout de suite, je n'ai pas vraiment aimé ce roman. Je n'ai pas accroché à l'histoire ni aux personnages. Par contre, s'il y a bien une chose qui m'a plu dans ce livre, c'est toutes les références littéraires que l'auteur nous livre à travers ces lettres. De Balzac à Erri de Luca en passant par Emily Brontë, la sélection faite par Katherine Pancol donne vraiment envie d'en savoir plus sur ces auteurs !

6. La correspondance horripilante :

Parce qu'on ne peut pas tout aimer, j'ai décidé pour finir ce focus de vous parler de Nous sommes cruels de Camille de Peretti. Je pense que je n'ai jamais été aussi agacée en lisant un livre. Inspiré du célèbre roman Les liaisons dangereuses de Laclos, Julien et Camille tisse une drôle de relation à travers un échange de lettres où l'amour n'est synonyme que de destruction. Les personnages sont d'une cruauté sans pareil et imbus d'eux-même. De plus, on retrouve les correspondances d'autres personnages que celles des deux protagonistes principaux qui n'apportent rien à l'histoire si ce n'est la rendre encore plus longue et agaçante. Je n'ai jamais lu Les liaisons dangereuses mais je suis quasiment certaine que ce roman-ci ne lui arrive pas à la cheville !

Pauline, fondatrice de Mangeons les livres

Étudiante en Lettres/Communication/Cultures numériques, j'ai lancé ce blog en 2015 afin d'échanger avec vous sur mes lectures. Cela représente comme une sorte de compromis pour moi qui suis à la fois « geek » et rat de bibliothèque. Si vous souhaitez me contacter, vous pouvez m'envoyer un email à mangeonsleslivres@gmail.com, et/ou me rejoindre sur mes réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram