Le retour des sorcières de Salem ?

http://www.images-booknode.com/book_cover/620/full/conversion-620004.jpg
(clique sur l'image pour voir le couverture en entier)



Titre : Conversion
Auteur : Katherine Howe
Édition : Albin Michel
Nombre de pages : 480 pages
Parution : Mai 2015
ISBN : 9782226257789





Colleen, Deena, Emma et Anjali sont en terminale dans le prestigieux lycée St Joan. Colleen est sur le point d’être acceptée à Harvard et ne pense plus qu’à cela. Un jour de janvier, une de ses camarades est prise de convulsions. Très vite, d’autres élèves présentent d’étranges symptômes : perte de cheveux, paralysie, quintes de toux… La presse s’empare de l’affaire, un vent de panique souffle sur St Joan. Mais pas question pour Colleen de se laisser déstabiliser : elle doit travailler sur la pièce Les Sorcières de Salem, d’Arthur Miller. Et ses recherches la mènent en 1692, au moment du procès des sorcières de Salem, à la rencontre d’Ann Putman qui fit semblant d’être ensorcelée… Les époques se croisent, les drames se nouent. Qu’arrive-t-il aux élèves de St Joan ? Et si la réponse se trouvait dans le passé, trois siècles plus tôt… ?

J'ai commencé mon mois de mai avec la lecture de ce roman qui me tentait déjà depuis plusieurs semaines, et je n'ai pas été déçue !

Conversion, c'est une histoire en deux temps. D'un côté, on suit la vie (banale) de Colleen, une jeune lycéenne d'un prestigieux lycée du Massachusetts qui tente désespérément de comprendre l'étrange phénomène qui frappe ses amies. De l'autre, l'auteur retrace l'histoire du procès des sorcières de Salem, du point de vue d'Ann Putman (l'une des jeunes filles responsables de la condamnation des sorcières). Jusqu'ici, rien ne semble relier ces deux récits. Et pourtant, petit à petit, on découvre qu'il y a bien plus que de simples coïncidences entre ces deux histoires. Mais peut-on pour autant parler de sorcellerie ?

Ce roman, je l'ai dévorée. La lecture est très fluide, les chapitres s'enchaînent bien malgré que l'on fasse des bons dans le temps. J'ai adoré (re)découvrir l'histoire des sorcières de Salem, et je compte d'ailleurs m'acheter prochainement la pièce d'Arthur Miller pour en lire davantage.

Je ne suis pas une très grande fan des romans fantastiques, mais pour le coup, celui-ci oscille bien entre réalité et fiction.

En somme, c'est un joli coup de cœur pour ce mois de mai que je vous conseille fortement !

Pauline, fondatrice de Mangeons les livres

Étudiante en Lettres/Communication/Cultures numériques, j'ai lancé ce blog en 2015 afin d'échanger avec vous sur mes lectures. Cela représente comme une sorte de compromis pour moi qui suis à la fois « geek » et rat de bibliothèque. Si vous souhaitez me contacter, vous pouvez m'envoyer un email à mangeonsleslivres@gmail.com, et/ou me rejoindre sur mes réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram