C'est le grand départ du Book Trip Challenge !

http://jeunesse.casterman.com/docs/Albums/43923/9782203068544.jpg
(clique sur l'image pour voir la couverture en entier)



Titre : Sweet Sixteen
  Auteur : Annelise Heurtier
Édition : Casterman
Nombre de pages : 217 pages   
Parution : Mars 2013 
ISBN : 9782203068544





1957, Arkansas, USA. Molly, 15 ans, fait face à un destin plus grand qu'elle. En compagnie de huit camarades, elle s'apprête à faire sa rentrée des classes au lycée de Little Rock - un établissement réservé aux Blancs, comme tous les lycées de tous les états d'Amérique du Nord. Molly, elle, est noire. Cette tentative d'intégration, la première aux États-Unis, suscite un violent rejet et un effroyable déferlement de haine. C'est avec émotion que l'on suit le parcours de cette jeune fille réservée mais animée de la plus farouche résolution, qui parvient à rester droite au cœur de la tempête.

Avec Camille de Lectures Gourmandes, nous avons décidé de mettre en place un petit challenge pour cet été. N'ayant pas la chance de pouvoir partir en vacances, nous sommes dit « Pourquoi pas ne pas nous faire un road trip à travers les livres ? ». C'est ainsi que ce Book Trip Challenge est né. Et pour cela, nous avons établis quelques règles : nous avons choisis chacune quatre œuvres de quatre auteurs de nationalités différentes sur lesquelles nous chroniquerons chacune toutes les deux semaines (le 13 et 27 juillet ainsi que le 10 et 24 août).

Pour débuter ce challenge, nous avons choisis des auteurs français car si nous débutions un voyage, il commencerait bien évidemment en France. Camille a choisi de vous présenter un ouvrage de Phillipe Claudel que je vous invite à aller lire ici. Quant à moi, je vais donc vous parler de Sweet Sixteen.

Ce roman, bien que français, se déroule dans le sud des États-Unis, plus précisément à Little Rock dans l'Arkansas, en 1957. À l'époque, la ségrégation est encore et toujours très présente dans cet État malgré son abolition en 1956. Alors quand neuf jeunes lycéens afro-américains tentent d'entrer à la Little Rock Central High School , les blancs se révoltent. Il faut savoir que cette histoire est basée sur des faits réels, les Neuf de Little Rock comme ils ont été appelés par la suite ont réellement tenté d'intégrer cette école et faire valoir leurs droits.

Mais revenons-en au roman. J'ai beaucoup aimé que l'auteur réinvente ces événements sous deux points de vue différents : celui de Molly, l'une des neuf afro-américains à vouloir entrer à l'école publique, et celui de Grace, jeune bourgeoise blanche du même âge, déjà inscrite au lycée central de Little Rock. Molly est quelqu'un de patient, déterminé, courageuse, qui a peur et qui en même temps veut faire changer les choses, veut montrer au monde que les noirs ne sont pas moins bien que les blancs, que l'égalité peut exister entre eux. Certes, elle va rencontrer de nombreuses difficultés, mais je pense vraiment que son combat n'était pas vain. Grace, quant à elle, semble dès le début du roman, être beaucoup moins dérangé par la couleur de peau que les autres de son rang. Fan d'Elvis Presley et Frankie Lymon, elle aime passer du temps avec sa bonne noire et lui raconter ses histoires. Elle n'apprécie pas vraiment la façon dont agissent ses meilleures amies, et surtout leurs mères, envers les gens de couleurs. Elle n'est pas forcément pour leur intégration au lycée mais elle n'est pas contre non plus. Elle éprouve même de la peine pour ces jeunes afro-américains qui subissent milles et une violences des autres élèves s'en n'avoir rien demandé. Pour autant, elle n'agit pas vraiment, préférant ignorer ces histoires de ségrégation et se concentrer sur ses petits problèmes personnels, notamment ses amourettes de jeunesse, cela jusqu'à un certain événement.

Je ne vous en dit pas plus sur l'histoire (j'en dis déjà probablement beaucoup trop) mais sachez que ce livre vaut vraiment le détour. Il est très agréable à lire, on rentre très vite dans l'histoire, on éprouve beaucoup de compassion pour Molly et ses huit autres camarades qui ont eu l'immense courage que de tenter cette expérience qui restera à jamais gravée dans l'histoire. 

Le seul point négatif est pour moi la longueur de ce roman. Il est beaucoup trop court à mon goût. Je pense que l'auteur aurait pu beaucoup plus détailler certains passages, certaines relations. Mais cela reste un bon livre tout de même que je ne regrette pas d'avoir lu et qui m'a rappelé ma merveilleuse lecture de La couleur des sentiments de Kathryn Stockett.

Pauline, fondatrice de Mangeons les livres

Étudiante en Lettres/Communication/Cultures numériques, j'ai lancé ce blog en 2015 afin d'échanger avec vous sur mes lectures. Cela représente comme une sorte de compromis pour moi qui suis à la fois « geek » et rat de bibliothèque. Si vous souhaitez me contacter, vous pouvez m'envoyer un email à mangeonsleslivres@gmail.com, et/ou me rejoindre sur mes réseaux sociaux.

2 commentaires:

  1. Bonjour !
    Bravo pour votre blog... J'ai, comme vous, vraiment apprécié ce roman de Annelise Heurtier. Aussi bien pour adultes que pour ados, je pense qu'il ne laissera pas ses lecteurs indifférents.
    Merci de l'avoir mis en avant!

    Avec le bonheur de revenir bientôt vous lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! C'est vrai que c'est un très beau livre qui peut toucher beaucoup de monde. Je suis vraiment contente que l'article vous ait plu en tout cas ! À bientôt j'espère :)

      Supprimer

Instagram