Update mangas (Orange, Ajin, Secret, Lesson of the evil, A Silent Voice, Devils Line)

https://www.flickr.com/photos/logout/2540622867/in/photostream/
(clique sur l'image pour voir la photo originale de AraiGodal)

#PRAYFORPARIS #PRAYFORPEACE
Bien que les circonstances actuelles soient des plus affreuses, il faut continuer à vivre, à se battre et c'est pourquoi je ne renoncerais pas à poster mes articles même dans ces moments difficiles. Il ne faut pas se laisser abattre, nous sommes plus forts, nous sommes plus nombreux, ensemble nous pouvons y arriver, il faut y croire.

Du coup, on se retrouve aujourd'hui pour un update lecture axé sur les mangas. La plupart des mangas dont je vais vous parler dans cet article sont les suites des premiers tomes que je vous avais présenté dans mon focus sur les mangas que je vous conseille de lire avant si vous voulez tout comprendre (retrouvez le ici). Mais pas seulement ! Deux petits nouveaux sont aussi passés entre mes mains dernièrement et j'ai hâte de vous en parler.

(et non je ne parlerais pas de GTO comme on pourrait le penser en voyant la photo. Je la trouvais juste sympa !)

Bon, commençons par les suites :

Pour mon anniversaire, ma sœur m'a fait une belle surprise en m'offrant les trois derniers tomes de la série Orange de Ichigo Takano. Cette série me plait toujours autant ! J'adore avoir les différents points de vue des personnages dans leur présent et leur futur. On découvre les personnages et les événements de deux manières différentes et pour le coup c'est vraiment bien fait. Quelques rebondissements arrivent à la fin du tome 2 ce qui permet de faire avancer les choses et de ne pas trop stagner dans l'histoire. Je ne tiens pas à vous en dévoiler plus pour ne pas vous gâcher l'intrigue donc je reste assez vague mais honnêtement ce shojo est plutôt pas mal (et pas trop niais non plus, ce qui change de la plupart des shojo).

Niveau seinen, j'ai lu le tome 2 d'Ajin écrit par Tsunina Miura et dessiné par Gamon Sakurai. On en apprend un peu plus sur les fantômes noirs mais pas assez à mon goût ! Tout est encore un peu flou, on ne sait pas trop à qui on peut faire confiance, l'ambiance devient de plus en plus tendue... en somme il y a tout ce qu'il faut pour te donner envie de lire le tome 3. Plus qu'à attendre le 18 novembre maintenant !

C'est la même chose avec le tome 2 de Secret de Yoshiki Tonogai. Je ne suis pas une très grande fan des dessins de ce mangaka, mais l'histoire m'intrigue. Ca change un peu de Doubt car ici dès le début on sait qu'il y a plusieurs potentiels tueurs. Tout laisse à croire que le tueur est parmi les survivants, mais quelque chose me dit que ce n'est pas le cas. Depuis le début, il y a un personnage que je ne sens vraiment pas et je ne serais pas étonné de voir que c'est lui le véritable monstre de l'histoire.

J'ai également pu lire le tome 3 de Lesson of the evil de Eiji Karasuyama. Que vous dire à part que Hasumi, le personnage principal et professeur d'anglais du lycée, devient de plus en plus fou ? Il est vraiment terrifiant, voire même clairement inhumain dans ce tome. Si au début je l'appréciais plutôt bien, là son côté psychopathe est vraiment trop présent pour avoir une quelconque affinité avec lui. Mais ce manga reste intriguant et j'ai hâte de savoir ce que nous réserve la suite.

Concernant les nouveautés :

Après avoir entendu parler un peu partout de A Silent Voice de Yoshitoki Ōima, je me suis finalement laissée tenter. Pour vous expliquer rapidement l'histoire, Shoya Ishida est un jeune collégien qui pour combattre l'ennui s'amuse à tester mille et un jeux, du plus drôle au plus violent. Un jour, Shoko Nishimiya, une jeune fille atteinte de surdité fait son entrée en classe et devient le bouc émissaire de la classe, et notamment de Shoya. Ils se jouent de ses faiblesses, se plaignent de sa lenteur, disent qu'elle ralentie toute la classe, mais c'est finalement Shoya qui finira par dépasser les bornes. Mais toute cette histoire n'est qu'un flashback, un prologue, pour amener l'histoire principale qui se passe quelques années plus tard au lycée. Pour être honnête, je ne suis pas du tout fan des dessins. Je n'arrive vraiment pas à m'y faire (et c'est même d'ailleurs pour ça que j'ai mis du temps à le lire). Mais l'histoire me semble plutôt prometteuse, j'ai pu lire les 3 premiers tomes jusqu'ici et l'histoire s'améliore au fil des pages donc ça me donne vraiment envie de lire la suite.

Enfin, pour terminer cet update lecture, je tenais à vous présenter Devils line de Ryô Hanada, l'une des dernières nouveautés de chez Kana. On retrouve ici un univers mi-réel, mi-fantastique avec des vampires qui côtoient des humains. Là je me suis dit « Encore ? » parce que le genre est quand même vu et revu. Mais la couverture me plaisait vraiment et en le feuilletant rapidement, les dessins m'ont intrigué, alors j'ai craqué. Pour éviter de m'embrouiller en vous résumant l'histoire, je vous propose celui de Kana qui reprend très bien l'intrigue :

La société des hommes n’est pas celle que l’on croit. Sans le savoir, elle abrite une population de vampires qui côtoient les humains tout en dissimulant leur vraie nature. C’est ainsi que Tsukasa, étudiante à la vie tranquille, va en faire l’âpre découverte. Sauvée de justesse par un homme nommé Anzai, elle comprend que ce dernier n’est autre qu’un membre d’une brigade spéciale, chargée de neutraliser les vampires ayant franchi l’interdit : boire du sang humain. Au contact de la moindre goutte, ces créatures deviennent des monstres incontrôlables, animées par une rage folle… que le jeune Anzai, être hybride, a de plus en plus de mal à maîtriser. Une irrésistible attirance naît entre Tsukasa et Anzai, dont la soif de sang ne cesse de s’accroître en sa présence… Vampire et humain, prédateur et proie…

Alors oui, il y a une petite histoire d'amour qui s'installe, mais rassurez-vous, cela n'en fait pas un shojo pour autant ! Moi j'ai beaucoup aimé justement l'autre aspect de ce livre, celui où on voit tous les coulisses de cette brigade spéciale. Une brigade de vampires qui chassent les mauvais vampires, qui sont eux-même chassé par des chasseurs de vampires. Et les humains dans tout ça ? Ne pas perdre de sang semble être la meilleure façon pour eux de survivre. Concernant les dessins, ils sont un peu particuliers, je trouve notamment Anzai plutôt mignon et à la fois très effrayant. Il n'a pas l'air mauvais mais avec ses cernes et son visage anguleux, on aurait du mal à lui faire confiance...

Le tome 2 est déjà sorti, je pense essayer de me le procurer assez rapidement pour voir comment évolue cette histoire car pour l'instant je trouve que c'est plutôt bien parti.

Pauline, fondatrice de Mangeons les livres

Étudiante en Lettres/Communication/Cultures numériques, j'ai lancé ce blog en 2015 afin d'échanger avec vous sur mes lectures. Cela représente comme une sorte de compromis pour moi qui suis à la fois « geek » et rat de bibliothèque. Si vous souhaitez me contacter, vous pouvez m'envoyer un email à mangeonsleslivres@gmail.com, et/ou me rejoindre sur mes réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram