Quand rêve et réalité s'emmêlent...

http://www.editions-mosaic.fr/sites/default/files/images/livres/9782280342865-001-X.jpeg
©mosaïc (clique sur l'image pour voir la couverture en entier)



Titre : Les rêves sont faits pour ça
 Auteur : Cynthia Swanson
Édition : Mosaïc
Nombre de pages : 384 pages
Parution : Mai 2016
ISBN : 9782280342865





Nul ne sait ce qui va arriver quand le rêve commence… Une nuit, Kitty rêve qu’elle se réveille dans une chambre inconnue. Auprès d’elle, un homme qu’elle ne connaît absolument pas mais qui l’appelle Katharyn, et deux petits enfants qui l’appellent maman mais dont elle ne peut être la mère. Puis la scène s’estompe, Kitty ouvre les yeux et reprend sa vie de célibataire amoureuse des livres et libraire à Denver. Mais le rêve revient. De plus en plus souvent. De plus en plus puissant… Face au miroir de cette autre vie imaginaire, Cynthia Swanson fait douter le lecteur.  Qui est vraiment son personnage ? Kitty, la jeune femme qui a fait le choix de se consacrer à sa passion des livres et n’a pas eu d’enfant, ou bien Katharyn, l’épouse comblée, son double onirique ? Au fil des pages, les frontières se brouillent. La résolution, en réorganisant les morceaux du miroir, laisse troublé, stupéfait et ému. Cynthia Swanson explore avec créativité les méandres de nos rêves, les raisons de nos choix et la profondeur de nos dénis. Un portrait de femme, et une évocation saturée d’élégance et de nostalgie de l’Amérique des années 1960.  

Eh oui, me revoilà déjà ! Deux articles en une semaine, cela faisait longtemps que ce n'était pas arrivé ! Et je reviens vers vous aujourd'hui grâce à un livre que j'ai reçu lors d'une masse critique de Babelio. Je tiens donc à les remercier ainsi que les éditions Mosaïc pour cette jolie découverte.

Après le coup de cœur que j'avais eu pour Les Intéressants, il fut assez difficile pour moi de me replonger dans un autre livre, une autre histoire. C'est probablement pourquoi j'ai eu de la peine au début à rentrer dans le récit. Mais une fois passées les cinquante premières pages, l'auteur a réussi à captiver mon attention.

Dans ce livre, on découvre Kitty, une libraire d'une petite quarantaine d'années, qui dirige sa propre librairie avec sa meilleure amie et qui vit seule dans son petit appartement, avec pour seul compagnie son chat Aslan. Puis, une fois dans les bras de Morphée, Kitty (re)devient Katharyn, une épouse comblée et maman de trois merveilleux enfants. Il ne pourrait s'agir que d'un rêve parmi tant d'autres, qui ne reflète que quelques fantasmes pour palier sa vie de célibataire, pourtant ce dernier ne cesse de se répéter. Chaque nuit, elle retrouve cette famille qui semble en tout point être la sienne. Elle commence alors à mener son enquête, à tenter de comprendre pourquoi tout lui semble si réel. Se pose alors la question suivante : qui est-elle vraiment, Kitty ou Katharyn ?

Même si la fin ne m'a pas tant surprise, j'ai aimé suivre Kitty dans sa petite enquête à la recherche de sa vraie personnalité. Que ce soit dans ses rêves ou dans la réalité, elle se retrouve confrontée à des difficultés qui vont lui permettre de voir les choses sous un autre angle et l'aider à retrouver le "droit" chemin. Ce livre montre également à quel point un tout petit événement peut changer le cours de l'histoire d'une personne. On se demande souvent ce qu'il se serait passé si nous n'avions pas rencontré telle personne, ou si telle chose n'était pas arrivée. Eh bien ce livre vous montre exactement ce à quoi cela pourrait ressembler.

Le seul petit bémol que je noterais serait au niveau de l'époque. Bien que l'histoire se passe dans les années 60 et que l'on y fait souvent référence à la belle Jackie Kennedy, je n'ai pas vraiment ressenti l'ambiance de ces années. C'est un peu dommage. Mais la personnalité de Kitty/Katharyn est tout à fait intéressante et légitime, et au fond, j'espère qu'à l'époque, certaines femmes pensaient également de la même manière qu'elle.

C'est un livre qui se lit assez vite, assez plaisant et que je conseillerais assez facilement en guise de lecture détente. Ce n'est certes pas le meilleur de ma bibliothèque mais je suis contente de l'avoir découvert.

Pauline, fondatrice de Mangeons les livres

Étudiante en Lettres/Communication/Cultures numériques, j'ai lancé ce blog en 2015 afin d'échanger avec vous sur mes lectures. Cela représente comme une sorte de compromis pour moi qui suis à la fois « geek » et rat de bibliothèque. Si vous souhaitez me contacter, vous pouvez m'envoyer un email à mangeonsleslivres@gmail.com, et/ou me rejoindre sur mes réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram