Harmonies des sons, harmonies des âmes

http://extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/BLF/P3/9782714473141.jpg
©belfond (clique sur l'image pour voir la couverture en entier)



Titre : Une question d'harmonie
 Auteur : Bérengère de Chocqueuse
Édition : Belfond
Nombre de pages : 336 pages
Parution : Avril 2016
ISBN : 9782714473141





Il n'y a pas d'âge pour faire la rencontre de sa vie... Elle aime sortir avec ses amis, passer des week-end chez ses parents, poursuit ses études d'histoire de l'art en se demandant quand même régulièrement ce qu'elle va bien pouvoir faire de sa vie. Lui est un musicien de l'orchestre national de France, aime s'enfermer dans son appartement en tête à tête avec sa contre basse, ses parents ont quitté ce monde depuis de nombreuses années et il revit chaque jour le chagrin de son amour perdu. Elle essaie d'en savoir plus sur lui à chacun de leurs rendez-vous. Il garde close la porte de son cœur et pourtant il ne manquerait aucun de leurs rendez-vous. Elle, c'est Julia, elle a 25 ans. Lui, c'est Paul, il en a 80. L'harmonie n'est pas une question d'âge mais de rencontre, et voici l'histoire d'amitié fabuleuse entre deux êtres que plus d'un demi siècle sépare mais qui ont tellement à apprendre l'un de l'autre...

J'étais tellement contente lorsque j'ai reçu un e-mail de Babelio suite à leur masse critique générale de mai pour me dire que j'avais été sélectionnée pour ce roman ! Parmi ceux que j'avais demandé, je crois que c'est celui qui me faisait le plus envie. Je remercie donc chaleureusement l'équipe de Babelio ainsi que les éditions Belfond pour cet envoi.

Dans ce roman, on rencontre tout d'abord Julia, une jeune étudiante en master d'histoire de l'art, dont on apprend dès le premier chapitre qu'elle s'est engagé dans une association pour venir en aide aux personnes âgés isolées. En effet, cette dernière n'a jamais connu ses grands-parents, et vivant à présent seule à Paris, elle a ressenti comme le besoin de se trouver une figure tutélaire. C'est ainsi qu'elle va faire la connaissance de Paul Varande, un octogénaire retraité de l'Orchestre national de France, aux premiers abords peu sympathique. Mais Julia est déterminée à faire la connaissance et devenir amie avec cet homme dont la carrière l'impressionne. À force de questions et de recherches (parfois un peu intrusives), Julia va découvrir que non seulement Paul était un musicien hors pair mais qu'il a aussi connu une grande histoire d'amour avec la belle Nicole qui l'a marqué à vie.

Ce qui est intéressant avec ce livre, c'est que chaque chapitre alterne deux points de vue. D'un côté, on suit Julia et ses différentes relations avec ses amis, sa famille, ses études, et bien évidemment ses visites hebdomadaires chez Paul. Puis de l'autre, on retourne dans les années 50 où l'on suit les jeunes années de Paul, de son admission au Conservatoire de Paris en tant que contrebassiste jusqu'à ses débuts à l'Orchestre national de France. Ainsi cela nous permet de mieux cerner les personnages et aussi de comprendre en quoi la vie de Paul va influencer sur celle de Julia et inversement.

Cependant, je trouve que l'auteure aurait pu creuser un peu plus ce récit. Lorsque je suis arrivée à la fin du livre, j'ai eu l'impression d'avoir simplement survolée cette histoire. Je n'ai pas vraiment eu le temps de m'attacher aux personnages, surtout à celui de Julia. Alors certes, elle est dans une période de sa vie où elle remet tout en question, où elle se cherche, tente de trouver sa voie, mais quelque chose m'a échappé. Je l'ai trouvé notamment trop pressante, trop intrusive. Avec un peu de recul, je me dis que parfois une simple rencontre suffit à nous ouvrir les yeux, et c'est ce qu'il se passe ici vraisemblablement, mais malgré tout j'ai été un peu déçue. Peut-être en attendais-je trop de ce livre.

Mais cela reste une belle histoire qui a de nombreux points forts. Un que je n'ai que peu évoqué précédemment est celui du personnage de Nicole. Bien que soumise à la pression familiale et à celle de la société bourgeoise d'antan, elle n'hésite pas à se faire entendre et à s'émanciper dès qu'elle le peut. C'est une femme de caractère qui ne s'est jamais effacée face aux autres, quitte à en être le principal centre de l'attention. Son frère, Guillaume, m'a aussi bien plu à travers sa fidèle amitié envers Paul et ses engagements politiques. Une dernière chose : j'ai apprécié que Paul reste toujours fidèle à lui-même, même après son entrée à l'Orchestre national de France. Je pense que ce n'est pas donné à tout le monde de garder la tête froide dans ce milieu.

Pauline, fondatrice de Mangeons les livres

Étudiante en Lettres/Communication/Cultures numériques, j'ai lancé ce blog en 2015 afin d'échanger avec vous sur mes lectures. Cela représente comme une sorte de compromis pour moi qui suis à la fois « geek » et rat de bibliothèque. Si vous souhaitez me contacter, vous pouvez m'envoyer un email à mangeonsleslivres@gmail.com, et/ou me rejoindre sur mes réseaux sociaux.

2 commentaires:

  1. Ce titre me fait envie depuis sa sortie... Il me donne encore plus envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il est vraiment pas mal! Je te le conseille :)

      Supprimer

Instagram