Un livre, un film, une histoire : À la quête de la Toison d'Or

http://fantasy-gate.fr/site/wp-content/uploads/2013/08/percy-jackson-la-mer-des-monstres.jpg
©TwentiethCenturyFox (clique sur l'image pour voir l'affiche en entier)


 Titre : Percy Jackson et la Mer des Monstres
Bande annonce : clique ici
Auteur : Rick Riordan
Édition : Albin Michel
Nombre de pages : 314 pages
Parution : Mai 2007
ISBN : 9782226177612





Il y a un an, Percy Jackson découvrait que les personnages de la mythologie grecque existaient, et qu’il était le fils de Poséidon. Mais la Colonie des Sang-Mêlé ne peut plus garantir la sécurité des enfants demi-dieux : ses défenses faiblissent car l’arbre de Thalia a été empoisonné. Le remède : la Toison d’or, que détient le cyclope Polyphème. Afin d’atteindre l’île de Polyphème, Percy et ses amis vont devoir naviguer sur la Mer des Monstres, qui porte bien son nom. La seconde quête de Percy commence...

Je n'ai rien posté depuis un moment mais rassurez-vous, je suis toujours vivante ! J'ai rencontré quelques petits problèmes de lecture ces derniers temps, et mon job d'été ne m'a pas aidé non plus à me plonger dans un livre, mais j'y suis finalement parvenue. Et par la même occasion, j'ai également profité de mon week-end pour revoir l'adaptation de Percy Jackson et La Mer des Monstres pour vous proposer aujourd'hui une nouvelle édition de « Un livre, un film, une histoire ».

Il faut tout d'abord savoir que je suis une grande amatrice de la mythologie grecque, et donc lorsque le premier film Percy Jackson est sorti, j'en suis littéralement tombée amoureuse. J'ai ensuite regardé le second opus et puis là, surprise : j'ai appris qu'il n'y aurait pas de suite, les films ne rencontrant pas le succès escomptés. Il ne me restait donc plus qu'une seule option : lire les livres. 

J'ai ainsi lu le premier tome peu de temps après la sortie du deuxième film, et puis pour je ne sais quelle raison, je ne suis pas revenue sur cette saga avant aujourd'hui. Quelle erreur ! J'avais oublié à quel point l'histoire originale de Percy était bien mieux décrite que dans les films. Bon, soyons clair, c'est souvent le cas pour la plupart des adaptations, mais ce que j'entends par là, c'est que le réalisateur et les scénaristes ont plutôt bien revu l'histoire à leur sauce, à la différence par exemple d'Harry Potter dont je trouve les réalisations assez fidèles, de même pour les sagas Twilight ou Divergente.

Je ne dis pas que cela en fait un mauvais film, au contraire. J'aime beaucoup l'adaptation et je trouve les acteurs plutôt bien choisis (surtour Grover, le meilleur ami satyre de Percy). Mais il y a certains passages du livre qui auraient vraiment mérités d'être adapter à l'écran : la course de chars sur la colline des Sang-Mêlé avec la présence de Tantale par exemple, ou le véritable combat contre le cyclope Polyphème, et non pas celui contre Cronos (qui n'apparaît même pas dans le livre d'ailleurs), ou bien encore la rencontre avec les Sirènes ou celle avec la magicienne Circé.

Au final, je pense que c'est cela que je reproche au film : il ne prend pas assez en compte la mythologie, alors que le livre est truffé de mythes et d'allusions aux dieux, nymphes et autres créatures mythologiques. On en apprend beaucoup plus sur l'histoire des Titans, sur la Toison d'or, sur le voyage d'Ulysse ou les prouesses d'Héraclès (Hercule), sur ce qui lie certains dieux à d'autres (par exemple on découvre l'histoire d'Agrios et Orios, en lien avec les déesses Aphrodite et Artémis, personnages que l'on ne retrouve malheureusement pas dans le film).

Ce que j'apprécie également dans le livre, c'est que la réussite de la quête ne repose pas simplement sur les exploits de Percy. Annabeth tient notamment un rôle majeur, et l'on retrouve bien en elle les traits que l'on attribue souvent à la déesse Athéna. C'est une figure féminine vraiment intéressante que j'ai hâte de retrouver dans les tomes suivant. De même pour Tyson, le demi-frère de Percy, qui dû à sa condition de cyclope, se trouve avoir des capacités beaucoup moins développées que les humains ou les sangs-mêlés. Pourtant, l'auteur en fait un personnage vraiment touchant, courageux et très doué. Son admiration et son soutien envers Percy est remarquable, et j'espère sincèrement le retrouver aussi dans les autres volets de la saga.

Je ne peux donc pas dire que les livres et leurs adaptations sont fidèles ou complémentaires. Néanmoins les deux restent très intéressants, mais je conseille vivement à ceux qui ont aimé les films de lire les livres car l'univers fantastique de cette histoire y est beaucoup beaucoup plus développé.

Pauline, fondatrice de Mangeons les livres

Étudiante en Lettres/Communication/Cultures numériques, j'ai lancé ce blog en 2015 afin d'échanger avec vous sur mes lectures. Cela représente comme une sorte de compromis pour moi qui suis à la fois « geek » et rat de bibliothèque. Si vous souhaitez me contacter, vous pouvez m'envoyer un email à mangeonsleslivres@gmail.com, et/ou me rejoindre sur mes réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram