Fin du Book Trip Challenge chez les napolitains

http://media.senscritique.com/media/000000035947/source_big/Trois_chevaux.jpg
(clique sur l'image pour voir la couverture en entier)



Titre : Trois Chevaux
Auteur : Erri de Luca
Édition : Gallimard
Nombre de pages : 128 pages   
Parution : Janvier 2001
ISBN : 9782070757992





Le narrateur, un Italien émigré en Argentine par amour, rentre au pays. En Argentine, sa femme a payé de sa vie leur combat contre la dictature militaire. Lui, le rescapé, a appris que la vie d'un homme durait autant que celle de trois chevaux. Il a déjà enterré le premier, en quittant l'Argentine. Il travaille comme jardinier et mène une vie solitaire lorsqu'il rencontre Làila dont il tombe amoureux. Il prend alors conscience que sa deuxième vie touche aussi à sa fin, et que le temps des adieux est révolu pour lui. Récit dépouillé à l'extrême, Trois chevaux évoque la dictature argentine, la guerre des Malouines, l'Italie d'aujourd'hui. À travers une narration à l'émotion toujours maîtrisée, où les gestes les plus simples sont décrits comme des rituels sacrés, et où le passé et le présent sont étroitement imbriqués, l'auteur pose la question des choix existentiels et interroge le destin.

En ce dernier jour de l'été, je termine le challenge en vous proposant un livre de nationalité italienne. Pour rappel, ce challenge, en partenariat avec Camille de  Lectures Gourmandes, consistait à présenter quatre livres de nationalités différentes tout au long de l'été. Nous avons commencé en France (retrouvez nos articles ici et ), puis nous sommes allées en Angleterre (les articles ici et ici) puis Camille s'est arrêté en Allemagne (son article ici). Quant à moi je me suis directement rendu en Italie.

À Naples plus précisément. J'avais déjà entendu parler d'Erri de Luca auparavant et j'étais vraiment curieuse de découvrir l'un de ses romans. Mon choix s'est arrêté sur Trois Chevaux sous les conseils d'une amie.

Selon le narrateur, la vie d'un homme dure trois chevaux. Lui, bien que napolitain d'origine, a vécu sa première vie en Argentine. Il a vu la dictature et la guerre se mettre en place, il a perdu sa femme, ses amis, ses voisins, ses semblables. De sa vie là-bas il ne retient qu'horreur et désespoir. Sa deuxième vie, il la passe en Italie après avoir échappé à la dictature. Il devient jardinier, métier pour lequel il possède une vraie passion. Il aime être en contact avec la terre et la nature de manière générale, et cela se ressent énormément dans l'écriture du roman. L'auteur nous livre de nombreux détails sur le travail de la terre qu'effectue le personnage et toute son adoration pour la nature. Il y rencontrera également une nouvelle femme, plus jeune, un peu spéciale mais avec qui il va vivre un véritable second amour.

Le récit est vraiment touchant de part l'histoire que par le style de l'auteur. Il existe une vraie puissance dans les mots d'Erri de Luca qui nous emplissent de sensations visuelles, auditives et olfactives. C'est une écriture des sens, une vraie poésie qui nous fait sentir et ressentir les choses. On est véritablement plongé dans l'histoire, dans le milieu où le personnage évolue, que ce soit dans son passé comme dans son présent. Pas besoin de paroles, les personnages se comprennent et s'entendent par le regard, les gestes. 

Honnêtement, je ne saurais que vous le conseiller. En plus, il s'agit d'un petit livre d'une centaine de pages, qui va donc assez vite à lire mais qui par son intensité risque de vous marquer pendant un petit moment. On retrouve rarement des livres aussi forts de nos jours.

Et ainsi s'achève notre challenge ! J'ai vraiment beaucoup apprécié le faire (bien que je ne l'ai pas totalement respecté) et j'espère pouvoir le refaire à nouveau l'année prochaine. Nous nous sommes concentrées sur des pays européens, peut-être que nous devrions nous rendre en Amérique l'année prochaine ? Ou en Asie ? En Océanie ? Qui sait ce que l'on pourra y trouver...

Pauline, fondatrice de Mangeons les livres

Étudiante en Lettres/Communication/Cultures numériques, j'ai lancé ce blog en 2015 afin d'échanger avec vous sur mes lectures. Cela représente comme une sorte de compromis pour moi qui suis à la fois « geek » et rat de bibliothèque. Si vous souhaitez me contacter, vous pouvez m'envoyer un email à mangeonsleslivres@gmail.com, et/ou me rejoindre sur mes réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram