Une lettre à mettre entre toutes les mains

http://www.images-booknode.com/book_cover/733/full/lettre-a-herve-733097.jpg
(clique sur l'image pour voir la couverture en entier)
 
 
 
Titre : Lettre à Hervé
Auteur : Eric Sagan
Édition : Autopublication
Nombre de pages : 100 pages
Parution : Février 2016
ISBN : 9781523350599
 
 
 
 
 
Il y a 24 ans, tout a commencé par un cahier qu'Hervé n'aurait jamais du voir. Puis, il y a eu cette lettre. 24 ans après l'avoir écrite, 24 ans après avoir osé la donner à son destinataire, voici que la vie la renvoie à l'expéditeur, brute, touchante et drôle. Pour parler de ce livre, il faut raconter l'histoire du livre lui-même. Il était une fois un garçon d'une vingtaine d'années. Qui tombe amoureux d'un mec. D'un mec hétéro. Rien de très original. Mais ce garçon se met en tête d'écrire une lettre. Dans cette lettre, il va raconter sa vie, son enfance, ses peurs, ses péripéties d'enfant normal, ou presque, péripéties touchantes, souvent drôles, parfois choquantes, toujours humaines. Cette lettre il la donne à Hervé. Et il la donnera également plus tard à ses parents, en se rendant compte qu'il n'avait jamais rien écrit de mieux pour expliquer qu'il était différent. Des années passent. il reçoit alors l'appel d'un inconnu : le psychologue de son père. Il apprend que son père s'était lui aussi servi de cette fameuse lettre, pour parler de son fils sur le divan. Pourquoi ce psy avait-il appelé ? Pour demander l'autorisation de faire lire cette lettre à un autre patient, dont le fils était gay, lui aussi. Pour l'aider à accepter son fils. Cette histoire, vraie, et d'autres événements de la vie, allaient finir par convaincre l'auteur de publier cette lettre, sous forme de fiction, en préservant l'authenticité de l'original. Voici donc Lettre à Hervé. 
 
Après ces trois longues semaines d’absence (et je m'en excuse), me revoilà avec une jolie découverte. Je remercie chaleureusement l'auteur, Eric Sagan, ainsi que le site Babelio, pour l'envoi de ce petit livre très touchant.

Pour faire simple, ce livre est en réalité une seule lettre. Une lettre qui raconte l'histoire de son auteur, de sa plus tendre enfance jusqu'à ces vingt-quatre ans, c'est-à-dire jusqu'au pourquoi de cette lettre. On y retrouve des souvenirs, parfois drôles, parfois émouvants, on revit avec lui toutes ces périodes de doute, de peur, de souffrance, mais aussi des expériences plus ou moins marquantes qui lui permettront de remettre les choses en question, de se remettre lui-même en question.

Ce n'est pas, comme je le pensais, le récit d'un homme qui se demande pourquoi il est gay. C'est plutôt le récit d'un homme, d'un être humain tout simplement. Le récit d'une personne qui, comme toutes les autres, est tombée amoureuse et décide de le déclarer noir sur blanc. 

Ce que j'ai particulièrement aimé dans cet ouvrage, c'est qu'à travers sa propre histoire, ce récit très personnel, l'auteur arrive à faire passer un message universel. L'idée est que l'on est comme on est et qu'il n'y a aucune raison d'en avoir honte. Chacun est libre d'aimer qui il veut, quand il veut. Certes, notre société n'a peut-être pas encore totalement intégré cela, mais je pense que nous sommes sur la bonne voie. Je l'espère en tout cas. Quoi qu'il en soit, ce livre prouve que rien dans notre vie ne détermine notre orientation sexuelle. On ne choisit pas de qui on tombe amoureux. On aime et voilà tout.

C'est un récit vraiment touchant, plutôt bien écrit, la lecture est très fluide et on se laisse facilement porter par l'histoire. On ne tombe jamais ni dans le pathos, ni dans le cliché ce qui est vraiment appréciable. C'est un livre que je n'hésiterais pas à faire lire à mes proches ou à n'importe qui d'autre d'ailleurs, juste pour leur montrer cette belle leçon de vie.

J'aimerais ajouter une dernière petit chose qui n'a rien à voir avec l'histoire. Généralement, je suis assez sceptique face à l'autopublication (car bien que je comprenne le contexte de la publication de ce livre, mes études en métiers du livre m'ont permis de réaliser que le travail d'un éditeur est souvent primordial pour la publication d'un ouvrage). Pourtant j'ai trouvé ce livre vraiment bien fait. Il y a une ou deux toutes petites erreurs mais rien qui ne gêne vraiment la lecture. Donc vraiment, bravo à l'auteur !

Et souvenez-vous d'une chose : on ne tombe pas amoureux d'un sexe, d'un genre, mais d'une personne.

Pauline, fondatrice de Mangeons les livres

Étudiante en Lettres/Communication/Cultures numériques, j'ai lancé ce blog en 2015 afin d'échanger avec vous sur mes lectures. Cela représente comme une sorte de compromis pour moi qui suis à la fois « geek » et rat de bibliothèque. Si vous souhaitez me contacter, vous pouvez m'envoyer un email à mangeonsleslivres@gmail.com, et/ou me rejoindre sur mes réseaux sociaux.

5 commentaires:

  1. Elle est très bien écrite ta chronique. Ta dernière ligne, percutante, certains semblent parfois l'oublier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. Cela fait des années que je me bats pour faire comprendre cela à mon entourage et à tout le monde de manière générale. J'ai espoir qu'un jour cette idée rentre dans la tête de chacun d'entre nous...

      Supprimer
  2. Il y aura toujours quelqu'un qui trouvera à redire quelque chose, mais c'est bien d'agir à son échelle !

    RépondreSupprimer
  3. Ca donne vraiment très envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! C'est un sujet qui me tient très à cœur et j'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur aborde le sujet :)

      Supprimer

Instagram