Sur les airs d'un vinyl des années 60

http://www.celineonline.fr/wordpress/medias/2015/04/autel-california_nine-antico_bd-festival_celine-online_couverture.jpg
©lassociation (clique sur l'image pour voir la couverture en entier)



Titre : Autel California : treat me nice
 Auteur : Nine Antico
Édition : L'Association
Nombre de pages : 192 pages
Parution : Octobre 2014
ISBN : 9782844145222





Cinq ans après Coney Island Baby, Nine Antico nous replonge dans la culture américaine des années 50-70 et de ses égéries éphémères: Autel California ou le phénomène des groupies à l'heure de l'apparition du mythe moderne de la star. Dans ce premier tome, Bouclette, adolescente qui idolâtre les Beatles et Elvis Presley, va de fil en aiguille rencontrer puis côtoyer les stars qu'elle adule pour devenir l'une des groupies les plus connues. Personnage très inspiré de la plus célèbre d'entre elles, Pamela des Barres, on assiste aux premiers pas d’une jeune fille encore naïve qui va bientôt réchauffer sa destinée sous les feux ardents de la célébrité des rocks stars. Dans les coulisses des groupes mythiques où naissent les destins satellites et les notoriétés-éclair, on croise Phil Spector, Keith Richards, Mick Jagger ou encore Jim Morrison en demi-dieux, qui laissent des petites miettes de gloire aux jolies témoins du rock. Nine Antico insuffle de la grâce au désenchantement et les héroïnes sont aussi des victimes sulfureuses. Treat Me Nice. En fond sonore, la chanson d'Elvis Presley résonne et donne son nom à ce premier tome, très documenté.

En tant que grande amatrice des années sixties-seventies, je ne pouvais pas faire l'impasse sur cette bande dessinée. 

Il faut savoir tout d'abord que l'histoire est inspirée de la vie de Pamela des Barres, une célèbre groupie des chanteurs et groupes mythiques de cette époque. On retrouve donc une jeune adolescente, surnommée Bouclette, que l'on va suivre à travers ses péripéties pour tenter d'approcher ces incroyables stars.

L'histoire est découpée en chapitre, et dans chaque chapitre un chanteur/groupe est mis à l'honneur. Elvis Presley, The Beach Boys, les Beatles, les Rolling Stones ou encore The Doors, tant de noms que Bouclette va tenter désespéramment d'approcher. Et elle y arrivera ! J'ai notamment trouver le moment avec Jim Morrison sur le tapis volant très original et la métaphore parfaitement bien menée. Petit bonus : à la fin du livre, vous pouvez retrouver plusieurs explications et anecdotes sur les personnages, ainsi que tous les titres des chansons citées dans l’œuvre (ce que j'ai trouvé très intéressant !). Si je connaissais déjà certaines choses, j'en ai appris beaucoup d'autres. On peut clairement voir que l'auteur à fait un grand travail de recherches.

Les dessins ne sont peut-être pas des plus originaux, mais j'adore ce genre de coup de crayon. De gros traits noirs qui rendent très bien l'ambiance américaine de ces années. Le problème que j'ai rencontré cependant, c'est que certains personnages se ressemblent vraiment énormément et parfois je n'arrivais donc plus à suivre l'histoire car je prenais une fille pour une autre. C'est le gros soucis de cette bande dessinée : c'est très confus, on a dû mal à suivre tout ce qu'il se passe car il y a beaucoup d'informations, tant dans le récit que dans les images, et donc parfois il faut s'y reprendre à deux fois pour pouvoir continuer la lecture...

Mais dans l'ensemble, c'est un bon livre. Il me semble qu'il s'agit d'un premier tome et je serais donc curieuse de lire la suite qui pourra peut-être m'éclaircir sur certains points. D'ailleurs je dois dire que pour le coup je trouve l'idée d'avoir choisi d'écrire « Face A » comme sur les vinyls et non « Tome 1 » pour préciser l'ordre des tomes totalement en accord avec l'histoire ! 

Affaire à suivre !




©lassociation ©nineantico

Pauline, fondatrice de Mangeons les livres

Étudiante en Lettres/Communication/Cultures numériques, j'ai lancé ce blog en 2015 afin d'échanger avec vous sur mes lectures. Cela représente comme une sorte de compromis pour moi qui suis à la fois « geek » et rat de bibliothèque. Si vous souhaitez me contacter, vous pouvez m'envoyer un email à mangeonsleslivres@gmail.com, et/ou me rejoindre sur mes réseaux sociaux.

4 commentaires:

  1. J'aime bien le travail de Nine Antico, j'ai lu quelques unes de ses BD il y a quelques temps. Je n'ai pas lu celle-ci par contre ! Même si ce n'est pas le genre de thème que je lis habituellement, ça a l'air très intéressant, on doit apprendre tout un tas de choses :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai qu'on apprend pas mal de choses sur ces années là! Puis la musique me passionne beaucoup également donc c'était d'autant plus intéressant :)
      Te souviens-tu des autres BD que tu as lu de cette auteure?

      Supprimer
  2. Il me semblait avoir répondu à ton commentaire, j'ai dû oublier de valider ! haha
    J'ai lu "Tonight", "Girl's don't cry" et "Le goût du paradis", je ne me souviens plus vraiment des histoires parce que je les ai lu il y a quelques temps, mais l'ambiance et le style de dessin de Nine Antico m'avait bien plu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de soucis ;)
      J'irais jeter un coup d’œil à ces ouvrages, merci!

      Supprimer

Instagram