Des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent


http://www.gallimard-bd.fr/couv_haute_def/A60138.jpg
©gallimard (cliquez sur l'image pour voir la couverture en entier)



Titre : Culottées T.1
Auteur : Pénélope Bagieu
Édition : Gallimard
Nombre de pages : 144 pages
Parution :  Septembre 2016
ISBN : 9782070601387





Guerrière apache ou sirène hollywoodienne, gardienne de phare ou créatrice de trolls, gynécologue ou impératrice, les Culottées ont fait voler en éclats les préjugés. Quinze portraits de femmes qui ont inventé leur destin. 

Ce n'est pas le premier Pénélope Bagieu que je lis, et ce n'est sûrement pas le dernier ! Après avoir eu un énorme coup de cœur l'année dernière pour California Dreamin', au tour de Culottées de me faire vibrer !

À l'exception de Joséphine Baker, je n'avais jamais entendu parler de ces femmes aux destins fascinants. Dans cette bande dessinée, Pénélope Bagieu nous raconte leurs histoires avec brièveté et humour (voire sarcasme) sans pour autant dénigrer leur témérité. Au contraire, c'est bien ce qu'elle met en avant ! On découvre des femmes hors du commun, venant de tout horizons, touchant à des tas de domaines différents, qui ont osé élever la voix (et pas seulement !) pour lutter contre les préjugés, contre le sexisme et la discrimination, contre cette injustice qui s'est imposée aux femmes tant sur le plan professionnel que familial.

Les récits étant assez courts (et c'est sûrement la seule chose que l'on regrette dans ce livre), je préfère ne pas m'étendre en détails sur ce que j'ai pensé de chaque histoire pour vous laisser l'occasion de les découvrir par vous-même. Mais j'aimerais juste mentionner que j'ai vraiment été interpellée par les prouesses de Nzinga, Leymah Gbowee et Wu Zetian. Ce sont définitivement des noms dont je me souviendrais longtemps !

©PenelopeBagieu ©LesCulottees
En ce qui concerne le coup de crayon de Pénélope Bagieu, il reste simple mais toujours aussi travaillé, avec ces petits détails qui font tout, notamment au niveau des expressions du visage que j'ai trouvé très marquantes. Il y a également un travail remarquable sur les couleurs, avec de jolis dégradés qui plongent chaque récit dans une ambiance qui lui convient. Cette atmosphère est d'autant plus renforcée par les doubles pages illustrées à la fin de chaque histoire, permettant ainsi de résumer et clôturer de façon poétique le récit des exploits de chacune de ces femmes.

En conclusion, une lecture inspirante et pétillante qui nous prouve une fois de plus que les femmes n'ont rien à envier aux hommes et qu'elles n'ont besoin de personne pour accomplir de grandes choses. Je crois qu'il va être difficile de ne pas craquer pour le tome 2 !

Pauline, fondatrice de Mangeons les livres

Étudiante en Lettres/Communication/Cultures numériques, j'ai lancé ce blog en 2015 afin d'échanger avec vous sur mes lectures. Cela représente comme une sorte de compromis pour moi qui suis à la fois « geek » et rat de bibliothèque. Si vous souhaitez me contacter, vous pouvez m'envoyer un email à mangeonsleslivres@gmail.com, et/ou me rejoindre sur mes réseaux sociaux.

2 commentaires:

  1. J'en avais lu quelques unes cet été sur le site du Monde et j'avais trouvé ça trop cool !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui franchement c'est vraiment une super bonne idée ! J'ai d'ailleurs commencé le tome 2 qui est tout aussi bien :)

      Supprimer

Instagram